Parrainage prisonniers palestiniens [35]

Opération parrainage

ParrainagePrès de 50 habitants d’Ille-et-Vilaine se sont à ce jour engagés dans une opération de parrainage. Chaque mois, nous écrivons au prisonnier politique palestinien que nous nous sommes engagés à suivre.

C’est ce parrainage qui a motivé la mise en place de ce site internet dont l’objectif est double :
- donner de l’information sur la question des prisonniers palestiniens,
- sensibiliser les élus du département sur cette question en mettant en avant que certains de leurs homologues Palestiniens sont arbitrairement détenus par Israël afin qu’ils assument leur rôle d’élu national et s’impliquent à ce titre dans la question israélo-palestinienne.

On ne combat pas les idées par la répression…


Observatoire des prisonniers
B'TselemSelon B’TSELEM, fin décembre 2015, 6 066 prisonniers politiques palestiniens étaient détenus dans les prisons israéliennes, parmi lesquels 584 personnes en détention administrative.(rappel : B’TSELEM établit ses statistiques à partir des chiffres issus des communiqués officiels de l’administration israélienne )

ANNÉE 2015
1 - Palestiniens placés en détention dans les prisons israéliennes pour des raisons de sécurité

en orange : nombre total de prisonniers
en rouge : nombre total de personnes détenues sous le régime de la détention administrative

2-Palestiniens placés en détention dans les prisons israéliennes pour situation illégale en Israël


ANNÉE 2014

1 - Palestiniens placés en détention dans les prisons israéliennes pour des raisons de sécurité

en orange : nombre total de prisonniers
en rouge : nombre total de personnes détenues sous le régime de la détention administrative

Statistiques détaillées

MoisCondamn(1)Arrest.(2)DA(3)Total
Dec 3 347 206 463 5 278
Nov 3 304 227 461 5 527
Oct 3 156 224 457 5 477
Sept 3 127 220 468 5 439
Août 3 120 261 473 5 505
Juillet 3 090 270 446 5 383
Juin 3 141 317 363 5 318
Mai 3 144 237 196 5 053
Avril 3 133 202 191 5 021
Mars 3 133 209 186 4 999
Février 3 072 238 181 4961
Janvier 3 095 235 175 4881

(1) = Personnes ayant eu un jugement (militaire le plus souvent NDLR)
(2) = Personnes détenues sans jugement
(3) = Personnes placée en détention administrative

2 - Palestiniens placés en détention dans les prisons israéliennes pour situation illégale en Israël


AddameerADDAMEER recense dans son rapport mensuel de février 2016

Statistiques addameer

  • 7 000 prisonniers politiques palestiniens, (dont 670 en détention administrative)
  • 2 parlementaires
  • 60 femmes
  • 406 mineurs (dont 108 de moins de 16 ans).
À chacun ses opinions, à chacun son analyse de la situation au Proche-Orient… Il est pour autant des principes sur lesquels nous devons tous pouvoir nous accorder.

Avant-propos

Parler des prisonniers politiques palestiniens n’est pas facile en ces temps mouvementés où toute prise de position contre l’État d’Israël ou de ses dirigeants est rapidement détournée pour tenter de la faire passe une prise de position antisémite.

Le lecteur comprendra qu’il ne s’agit bien évidement pas de cela. Notre intention se limite à contribuer à ce que le Droit soit respecté, condition indispensable aux yeux de tous les observateurs sérieux pour qu’une paix juste, sincère et durable puisse s’établir entre ces deux pays.

Il ne faut rien y voir d’autre. Point d’antisémitisme ici : ce qui se dit ici pourrait concerner n’importe quel autre pays qui se conduirait d’une manière similaire. Par ailleurs, tout ce qui est écrit ici se base sur des faits vérifiés, des citations ou des ouvrages bien réels. Nous citons les sources utilisées et chacun pourra s’y référer.


dans l'actualitéDans l'actualité


>> Toute l'actualité
6 décembre 2015

Khalida Jarrar condamnée à 15 mois d’emprisonnement par un tribunal militaire israélien

Khalida Jarrar, parlementaire palestinienne de gauche et féministe et avocate des prisonniers politiques, a été condamnée aujourd’hui 6 décembre à 15 mois d’emprisonnement par un tribunal militaire israélien à Ofer. Après son arrestation par les forces militaires d’occupation, qui ont fait intrusion le 2 avril dans sa maison de Ramallah, l’emprisonnement de Jarrar, ancienne directrice exécutive et actuelle vice-présidente du bureau des directeurs de l’Association Addameer (= Conscience) de Soutien aux Prisonniers et des Droits de l’Homme, a déclenché une indignation générale en Palestine, dans le monde arabe et sur le plan international.

Khalida Jarrar, parlementaire palestinienne de gauche et féministe et avocate des prisonniers politiques, a été condamnée aujourd’hui 6 décembre à 15 mois d’emprisonnement par un tribunal militaire israélien à Ofer. Après son arrestation par les forces militaires d’occupation, qui ont fait intrusion le 2 avril dans sa maison de Ramallah, l’emprisonnement de Jarrar, ancienne directrice exécutive et actuelle vice-présidente du bureau des directeurs de l’Association Addameer (= Conscience) de Soutien aux (...)

Lire la suite